Suisse Avenir

L'inversement de la courbe du chômage semble loin, très loin...

Radins.com

15 janvier 2014


Par Amandine Vanstaevel


Il est certain que d'énormes efforts sont menés dans la lutte contre le chômage. Cependant, de nombreuses raisons font penser que pour voir le taux de chômage baisser nettement, il faudra encore attendre "un peu".

Epargne

Le chômage augmente encore

Selon l'Unedic, une association chargée de la gestion de l'assurance chômage, le nombre de chômeurs va s'accroître cette année.

Elle a confirmé hier, mardi 14 janvier 2014, que la hausse du chômage en cette année est fort probable. Selon ses prévisions, plus de 63.000 chômeurs vont s'ajouter à la liste de demandeurs d'emploi de la catégorie A.

Ce lot de demandeurs d'emploi est certes moins important que celui de 2013 qui comptait plus de 168.000 personnes, mais cela n'inverse pas pour autant la courbe du chômage.

A noter que l'Unedic soutient qu'environ 15.000 emplois risquent d'être détruits par l'économie au cours de 2014.

 

Difficile mais pas impossible

Malgré tous les efforts des acteurs économiques et du gouvernement, la courbe du chômage ne semble pas s'inverser nettement. Selon l'Unedic, même le crédit d'impôt compétitivité emploi ne serait pas assez efficace pour un redresser la courbe.

Par ailleurs, le déficit enregistré par l'assurance-chômage s'élève à 4 milliards en 2013. Pour 2014, celui-ci devrait avoisiner les 4,3 milliards. Ainsi, en fin 2014, l'assurance-chômage serra endetté d'environ 22 milliards.

Cependant, François Hollande a confirmé sa volonté de continuer la bataille contre le chômage malgré les difficultés. On n'a plus qu'à espérer qu'il y arrive, enfin...




15/01/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres