Suisse Avenir

Les faillites d'entreprises en hausse en 2013, le record de 2009 presque atteint

Leparisien.fr

 le 16.01.2014, 08h49

 

2013, annus horribilis pour les entreprises. Selon le baromètre du cabinet Altares dévoilée ce jeudi, 63 101 faillites ont été enregistrées en 2013 en France, soit une hausse de 3% par rapport à l'année précédente. Un chiffre proche du sombre record atteint en 2009, au plus fort de la crise, avec 63 700 défaillances.


Au total, 269 000 salariés se sont retrouvés sur le carreau ou menacés avec toutes ces faillites. Un chiffre supérieur à celui de 2009. De surcroît, malgré un léger frémissement de la reprise économique, le nombre de sociétés qui déposent le bilan ne cesse d'augmenter. Au cours du dernier trimestre, 16 000 entreprises ont baissé le rideau.

Même si les projecteurs sont souvent tournés sur les grandes entreprises en dépôt de bilan comme Mory Ducros, Virgin, le volailler Gad, ce sont surtout les PME et les TPE qui font les frais de la baisse du pouvoir d'achat des ménages et de la faiblesse de la consommation. Plus de 42 500 sociétés déclarées en faillite l’an dernier employaient moins de 2 salariés. Près de 8 500 commerçants ont déposé le bilan. Notamment dans le secteur de la restauration où 5 700 sociétés ont été obligées de fermer. Autre secteurs touchés, l'agroalimentaire et l'agriculture avec une augmentation de 12% avec une filière de l'élevage sinistré.

Le manque de fonds propres ou de trésorerie expliquent en grande partie les difficultés rencontrées par les petits patrons. Selon Altares, sur les 63 101 défaillances, 61 500 ont été placées en redressement judiciaire. Or, pour sortir des procédures juridiques de faillite, il faut pouvoir disposer de fonds pour relancer l'activité.

Les entreprises qui réalisent plus d'un million de chiffres d'affaires sont aussi fortement sinistrées. Selon une autre étude du cabinet Euler Hermes, 4 880 entreprises ont fait défaut, soit 63% de plus qu'à la fin 2007, avant la crise financière de l'automne 2008.

Si Euler Hermes  prévoit 61 800 défaillances d'entreprises toutes catégories confondues pour 2014, cela pourrait se traduire par la destruction de 165 000 emplois, soit un demi point de chômage en plus. «Selon nos estimations, il est nécessaire d'atteindre un palier de 1% de croissance du PIB pour espérer un vrai reflux des défaillances», conclut-on chez l'assureur.

Le baromètre d'Altares - bilan 2013 from lesechos2

 



16/01/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres